Uncategorized

Le couteau suisse de l’audio gaming – Review Geek

Le couteau suisse de l'audio gaming – Review Geek


Notation:
7/10
?

  • 1 – Déchets chauds absolus
  • 2 – Une sorte de déchets tièdes
  • 3 – Conception fortement défectueuse
  • 4 – Quelques avantages, beaucoup d’inconvénients
  • 5 – Acceptablement imparfait
  • 6 – Assez bon pour acheter en solde
  • 7 – Génial, mais pas le meilleur de sa catégorie
  • 8 – Fantastique, avec quelques notes de bas de page
  • 9 – Tais-toi et prends mon argent
  • 10 – Nirvana de conception absolue

Prix: 100 $

Le casque sans fil Arctis 1 assis à côté d'une Nintendo Switch.
L’Arctis 1 Wireless fonctionne avec tout ce qui utilise un port USB-C, y compris les téléphones et le commutateur. Michel Crider

Un casque qui fonctionne avec tous vos appareils de jeu, c’est beaucoup à promettre. Mais, pour la plupart, le nouvel Arctis 1 Wireless est à la hauteur. Si vous n’avez pas besoin de quelque chose pour votre iPhone ou votre Xbox, il couvre toutes les bases.

Voici ce que nous aimons

  • Conception confortable et légère
  • Se connecte à tout avec un port USB-C
  • Perche de micro amovible
  • Bonne autonomie et autonomie

Et ce que nous ne faisons pas

  • Chargement microUSB
  • Pas de Bluetooth sans fil
  • Le son est un peu plat

La construction est basique et j’aurais aimé que SteelSeries inclue une option sans fil Bluetooth pour les appareils qui ne prennent pas en charge sa connexion USB-C à 2,4 GHz. Le choix de recharger le casque sans fil via MicroUSB est, franchement, déconcertant. Mais pour 100 $, l’Arctis 1 vous offre un son sans fil sans perte sur PC, Switch, PlayStation 4, Android et tout le reste avec un port USB-C. Pour le moment, cet argument de vente est unique. Et c’est suffisant pour obtenir une recommandation de notre part.

Configuration simple, connexion complexe

Il n’y a pas grand chose à dire sur l’Arctis 1 lui-même. C’est une configuration assez standard pour un casque sans fil, avec des matériaux un peu bon marché pour le prix de 100 $. La perche du microphone est amovible et les tasses pivotent à 90 degrés pour un rangement à plat, mais elles ne se replient pas pour faciliter les déplacements. Une molette de volume, un commutateur de sourdine du microphone et un bouton d’alimentation sont tout ce que vous obtenez pour l’entrée. Le sans fil ne s’étend qu’au dongle USB-C, mais vous pouvez utiliser un cordon de casque filaire pour une connexion directe à presque toutes les sources audio avec une prise casque.

Le casque se recharge via MicroUSB. C’est vrai, même si le dongle sans fil est une connexion USB-C, vous devez rechercher un câble MicroUSB poussiéreux (ou utiliser celui de la boîte) pour recharger la batterie du casque. La plupart des écouteurs haut de gamme sont passés à la charge USB-C, tout comme les appareils que ce casque prend fièrement en charge avec sa connexion sans fil.

Donc, si vous achetez cette chose pour l’utiliser avec le Switch ou un téléphone Android moderne, vous ne pouvez pas la recharger avec le même câble. C’est un très mauvais choix, comme je l’ai déjà dit, et cela coûtera à l’Arctis 1 un point ou deux dans son score final.

Un dongle USB-C et un cordon de charge MicroUSB à côté de l'un des écouteurs sans fil Arctis 1.
Clé USB-C, chargement MicroUSB. Pouah. Michel Crider

Mais le dongle fonctionne étonnamment bien. Lorsque vous le branchez sur un téléphone Android ou sur le port de chargement de la Nintendo Switch, vous obtenez un son stéréo sans aucun type de couplage ou de configuration. Bien que je sois sûr que certains prodiges du jeu pourraient entendre un délai d’une milliseconde, je ne peux pas; pour les jeux multijoueurs, cela fonctionne très bien. La connexion prend en charge l’entrée et la sortie tant que vous branchez la perche.

La perche du microphone, le dongle USB-C, le cordon de charge MicroUSB, l'adaptateur USB-A vers femelle-C et le câble pour casque standard.
Le forfait comprend la perche du microphone, le dongle USB-C, le cordon de charge MicroUSB, l’adaptateur USB-A vers femelle-C et un câble pour casque standard. Michel Crider

Si votre PC n’a pas de port USB-C, le package comprend un adaptateur USB-A vers femelle-C, de sorte que vous pouvez brancher le dongle (un dongle USB-A n’est pas inclus). Ce câble est également obligatoire pour utiliser le casque avec une PlayStation 4 ou la Switch, alors qu’il est en mode station d’accueil, et qu’aucun port USB-C n’est disponible. Encore une fois, la connexion est rapide et facile, même sur PC, c’est plug-and-play.

Le dongle USB-C dispose également de quelques millimètres d’espace supplémentaires ajoutés à son port. Cela signifie que le dongle fonctionne avec des coques plus fines sur votre téléphone ou Switch.

Pas cher, mais confortable

L’Arctis 1 est une affaire entièrement en plastique, à l’exception du rembourrage des oreillettes et du bandeau, tous deux en tissu synthétique. Cela semble bon marché, et c’est le cas – je m’attendais à au moins du faux cuir sur un casque à 100 $. Mais, pour donner du crédit là où il est dû, l’ensemble est étonnamment léger et confortable à seulement neuf onces. L’espace généreux dans le groupe lui permet de reposer légèrement sur ma tête, ce que d’autres casques n’ont pas fait. Naturellement, le confort variera – ma tête est un peu pointue.

Le motif abstrait à l'intérieur du casque sans fil SteelSeries Arctis 1.
Le motif à l’intérieur des bonnets est assez élégant. Michel Crider

Et même si les matériaux sont peu coûteux, ils ont l’air bien. Le plastique noir mat n’attire pas les empreintes digitales et le matelassage subtil sur les oreillettes est attrayant. J’aime particulièrement le motif abstrait sur les pilotes. Il ne fait rien de fonctionnel, mais il a l’air bien, et je le préfère à la surcharge RVB qui est si répandue de nos jours.

Les contrôles sont limités mais efficaces. Pendant la lecture, vous n’obtenez qu’un commutateur de sourdine du micro et un volume direct analogique pour le casque uniquement. Cela signifie que lorsque vous réglez le volume, cela ne change pas le volume de sortie de l’appareil, contrairement à de nombreux casques PC et Android. Cela peut être un plus ou un moins selon votre configuration.

Vous pouvez utiliser le bouton d’alimentation pour différentes choses, comme indiqué dans le logiciel de bureau SteelSeries. Une pression lit ou met en pause la musique ou répond à un appel. Appuyez deux fois dessus et il passe à la piste suivante. appuyez trois fois pour revenir à la piste précédente. Je préférerais des boutons dédiés ici, mais cela fonctionne assez bien.

La qualité audio ne vous épatera pas

Le casque ne permet que le son stéréo, mais il n’y a pas de son surround virtuel dans le matériel. Il est certifié pour une utilisation Discord, mais ce n’est pas inhabituel de nos jours.

Les commandes de volume du casque SteelSeries Arctis 1.
Les commandes de volume intégrées fonctionnent uniquement sur le casque ; ils ne se synchroniseront pas avec les logiciels Windows ou Android. Michel Crider

Si vous recherchez des basses puissantes ou un son de qualité concert, cherchez ailleurs. SteelSeries affirme que l’Arctis 1 utilise les mêmes pilotes de 40 mm que l’Arctis 7 plus cher. Mais il ne revendique pas le Pro ou Pro Wireless le mieux reçu, ni la certification DTS Headphone. L’audio est un peu plat, favorise les tons moyens par rapport aux graves ou aux aigus, et manque souvent de « punch » pendant les sessions de jeu.

Vous pouvez régler cela (un peu) sur un PC, grâce au logiciel SteelSeries Engine. Il comprend un égaliseur efficace et divers profils audio qui peuvent compenser le son plat. Cependant, ce logiciel n’est pas une option sur Switch, Android ou PS4.

Le menu du logiciel du casque sans fil SteelSeries Arctis 1.
Le logiciel SteelSeries est efficace et facile à naviguer. Toutes les commandes sont sur un seul écran.

Au moins, les aspects les plus pratiques du casque sont plus louables. J’ai réussi à obtenir environ 18 heures de jeu avec l’Arctis 1, bien dans la marge de la réclamation de 20 heures. Et s’étirer d’un bout à l’autre de ma maison n’était pas un problème. Je ne sais pas pourquoi vous voudriez jouer à des jeux à quarante pieds et deux murs, mais si vous le faites, ce casque est heureux de vous obliger.

C’est juste dommage que le dongle ne soit pas livré avec un chargeur pass-through (comme cet adaptateur Bluetooth pour le Switch) pour permettre une utilisation pendant que vous chargez un Switch ou un téléphone Android.

Il fait le travail

Je ne peux pas dire que j’ai été impressionné par l’un des aspects de l’Arctis 1. Encore une fois, la décision de recharger via MicroUSB est un point bas dans la conception. Mais si vous voulez juste un gadget qui vous permette de communiquer facilement sur plusieurs plates-formes de jeu, c’est celui-là. Vous devrez utiliser une connexion filaire sur un appareil Xbox ou iOS, mais cela mérite quand même des éloges.

Le casque sans fil SteelSeries Arctis 1 à côté d'un smartphone.
Michel Crider

La légèreté et le confort sont contrebalancés par une qualité sonore et des matériaux inférieurs à la moyenne. Ce n’est pas le casque le plus étonnant, mais c’est le meilleur qui fonctionnera avec différentes plates-formes sans avoir à recourir à une connexion Bluetooth plus lente.

Procurez-vous-le en vente si vous recherchez un casque sans fil peu coûteux pour votre Switch, PC ou PS4, mais optez pour quelque chose de plus portable pour votre téléphone ou votre tablette.

Voici ce que nous aimons

  • Conception confortable et légère
  • Se connecte à tout avec un port USB-C
  • Perche de micro amovible
  • Bonne autonomie et autonomie

Et ce que nous ne faisons pas

  • Chargement microUSB
  • Pas de Bluetooth sans fil
  • Le son est un peu plat



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.