Uncategorized

Les nouvelles puces M1 Pro et M1 Max d’Apple font ressembler Intel à du foie haché – Review Geek

Les nouvelles puces M1 Pro et M1 Max d'Apple font ressembler Intel à du foie haché - Review Geek


Un graphique montrant les spécifications M1 Pro et M1 Max
Pomme

Apple vient d’annoncer les M1 Pro et M1 Max, ses puces les furthermore puissantes à ce jour. Alors que la puce M1 de l’année dernière a gracieusement remplacé les processeurs Intel de niveau intermédiaire dans des produits tels que l’iMac et le MacBook Air, le M1 Pro et le M1 Max amènent les choses à un tout autre niveau, dépassant les performances CPU et GPU des Mac Intel haut de gamme tout en améliorant les thermiques. et la durée de vie de la batterie.

Comme prévu, les M1 Professional et M1 Max feront leurs débuts dans les nouveaux modèles de MacBook Pro 14 et 16 pouces d’Apple. Apple n’a pas annoncé de Mac Mini Pro aujourd’hui, malgré plusieurs rumeurs contraires.

M1 Pro : une mise à niveau incroyable par rapport à M1

Une illustration de la puce M1 Pro.
Une illustration de la puce M1 Pro. Pomme

Le chipset M1 Pro est une mise à niveau majeure du système M1 conventional d’Apple. En bref, vous obtenez des performances CPU 70 % plus rapides et doublez les performances graphiques. C’est grâce à un nouveau système de processeur à 10 cœurs avec huit cœurs hautes performances et deux cœurs à haut rendement, ainsi qu’une configuration substantial de GPU à 16 cœurs.

Apple affirme que macOS peut passer efficacement d’un cœur à l’autre pour garantir des performances constantes sans effects majeur sur la durée de vie de la batterie. Bien sûr, les 200 Go/s de bande passante mémoire du M1 Pro aident ici. Apple proposera des Mac M1 Professional avec jusqu’à 32 Go de mémoire, un coup de pouce majeur pour un système qui fonctionne déjà bien avec seulement 8 Go de RAM.

Et puis il y a le nouveau moteur d’accélération ProRes, qui vous permet d’exécuter ou d’éditer plusieurs flux de vidéo 4K sans forcer votre Mac. Dans l’ensemble, le M1 Pro ressemble à une mise à niveau mortelle pour les professionnels du monde du montage vidéo, et il devrait offrir des performances de jeu nettement meilleures que les systèmes M1 standard (pour les quelques jeux qui fonctionnent réellement sur macOS, bien sûr).

M1 Max : Oh mon dieu, oh waouh

Une illustration de la puce M1 Max.
Une illustration de la puce M1 Max – c’est tellement gros ! Pomme

Mais il y a aussi le M1 Max, qui s’appuie sur l’architecture M1 Professional pour pousser encore as well as loin les performances. Il y a 400 Go/s de bande passante mémoire (6 fois celle du M1) avec prise en demand jusqu’à 64 Go de mémoire unifiée, juste assez pour exécuter Google Chrome (c’est une blague).

Et bien que M1 Max preserve la même configuration de processeur à 10 cœurs que M1 Professional, il offre 32 cœurs GPU pour des performances GPU quatre fois plus rapides que les puces M1 regular. Le moteur d’encodage multimédia du M1 Professional bénéficie également d’un bon coup de pouce, offrant des temps de rendu deux fois as well as rapides dans Adobe Premiere.

Selon les graphiques confus et vagues d’Apple, le M1 Max offre sept fois les performances des iGPU Intel haut de gamme. Et tandis que ses performances sont simplement « comparables » à celles du GPU discret d’un ordinateur transportable, il y a des avantages incroyables en termes d’efficacité énergétique.

Efficacité énergétique folle

Le MacBook Pro avec M1 Max exécutant Adobe Lightroom.
Pomme

Le in addition grand avantage de la puce M1 n’est pas la performance c’est la consommation électrique. Et Apple a poussé encore in addition loin les performances énergétiques avec les M1 Professional et M1 Max : leurs cœurs de processeur utilisent 70 % moins d’énergie que les puces Intel comparables. Cela se traduit par moins de chaleur, moins de bruit de ventilateur et, bien sûr, une durée de vie de la batterie beaucoup additionally longue.

Et bien que les performances du GPU du M1 Max soient «comparables» à celles du GPU discret d’un ordinateur moveable Windows, il utilise 70% d’énergie en moins lors de l’exécution des mêmes jeux ou du rendu de la même vidéo. As well as critical encore, les nouvelles puces M1 Professional et M1 Max d’Apple ne limitent pas les performances graphiques lorsqu’elles fonctionnent sur batterie, vous n’avez donc pas besoin d’être attaché à un mur lorsque vous travaillez sur vos as well as gros projets.

Pour référence, le nouveau MacBook Pro 14 pouces peut supporter 17 heures de lecture vidéo avant que sa batterie ne s’épuise. Le modèle 16 pouces va encore moreover loin en atteignant 21 heures de lecture vidéo. C’est la as well as longue durée de vie de la batterie jamais vue sur un MacBook, bien qu’Apple n’ait pas précisé si ce MacBook 16 pouces exécute la puce M1 Professional ou M1 Max.

Et pendant que nous parlons de la durée de vie de la batterie, Apple affirme que les nouveaux MacBook Pro peuvent se recharger rapidement à 50 % en seulement une demi-heure. Apple n’a pas précisé s’il s’agit d’un avantage des nouvelles puces M1 ou du nouveau chargeur MagSafe de 3e génération du MacBook Pro.

Affichages externes pendant des jours

Un MacBook Pro 16 pouces exécutant 4 écrans externes grâce à la nouvelle puce M1 Max.
Pomme

L’un de mes in addition gros problèmes avec la puce M1 est sa prise en charge limitée de l’affichage. Il existe des remedies de contournement, mais le M1 MacBook Air et le MacBook Professional ne peuvent utiliser qu’un seul écran externe (le M1 Mac Mini prend en cost deux écrans externes automobile il n’a pas d’écran intégré).

Cela modify avec le M1 Professional et le M1 Max. Le nouveau M1 Pro prend en charge deux écrans 4K externes, tandis que le nouveau M1 Max peut prendre en charge quatre écrans 4K externes. Vous pouvez enfin obtenir la configuration d’affichage folle de vos rêves avec Apple Silicon… et sans utiliser DisplayLink.

Qu’est-ce que cela signifie pour Intel ?

Apple a fait un pari fou en décidant de fabriquer des puces de bureau utilisant l’architecture ARM cell. Cette décision a clairement porté ses fruits, et maintenant que nous avons les puces M1 Professional et M1 Max, l’avenir d’Intel est furthermore nuageux que jamais.

Ouais, les puces Intel ont toujours leur area. Il y a une tonne d’avantages à acheter un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable Intel, surtout si vous êtes un joueur ou quelqu’un qui veut juste un peu in addition que ce qu’Apple a à offrir. Mais Apple s’est enfin libéré d’Intel, et ses ordinateurs n’ont gagné en puissance et en efficacité qu’avec le départ.

Les fabricants de Personal computer qui ont du mal avec les performances et l’efficacité énergétique vehicle de leur dépendance aux puces Intel veulent un morceau de cette magie M1. C’est pourquoi Google développe maintenant ses propres puces Tensor en interne, et Microsoft travaille soi-disant sur des processeurs inspirés de M1 pour les futurs appareils Area. Si Intel ne peut pas lire la pièce et sortir son propre processeur ARM tremendous efficace, il pourrait subir une chute de grâce in addition importante qu’IBM ou tout autre fabricant de puces dans l’histoire de l’informatique.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.