Uncategorized

Quel casque VR vous convient le mieux ?

Quel casque VR vous convient le mieux ?


Le marché de la réalité virtuelle à domicile est peut-être loin d’être mature, mais les deux principaux acteurs du côté PC sont fermement établis : Oculus, propriété de Facebook, et son casque Rift, et la plate-forme Vive de HTC, associée à Valve.

Comme les consoles de jeu, l’Oculus Rift et Vive sont livrés avec leur propre ensemble de spécifications uniques, d’exigences système et de jeux exclusifs. Le casque que vous choisirez finalement sera influencé par un éventail de facteurs différents, il est donc important de rester informé des avantages et des inconvénients de chaque système et de la manière dont ils s’adapteront le mieux à votre maison.

La configuration minimale requise pour chaque

En raison de leurs écrans haute résolution et de leurs taux de rafraîchissement accélérés, l’Oculus et le Vive auront besoin de matériel PC sérieux pour alimenter leurs expériences virtuelles.

Les deux nécessiteront au moins un processeur Intel Core i5-4590 (ou équivalent) et un GPU Nvidia GTX 970/AMD Radeon R9 290 juste pour être opérationnels. L’Oculus nécessite deux fois plus de RAM que le Vive (8 Go ou plus), et les deux ont besoin d’une carte graphique capable de prendre en charge la sortie HDMI 1.3.

Enfin, le Vive a besoin d’un seul port USB 2.0 pour communiquer les données de position au PC, tandis que l’Oculus aura besoin de deux emplacements USB 3.0 libres pour faire de même. La plupart des ordinateurs de bureau modernes ont au moins deux ports USB 3.0, mais vous devrez peut-être faire passer le câble à l’arrière de la machine.

Le Vive a une meilleure technologie de suivi

Le Vive et l’Oculus utilisent tous deux un ensemble de caméras et de capteurs pour détecter où vous vous trouvez dans le monde réel et traduire ces mouvements en actions dans l’environnement virtuel. La principale différence entre chaque système est la largeur du champ de vision des capteurs.

L’Oculus a un champ de suivi maximal – 5 × 11 pieds (largeur à longueur) – par rapport au champ maximal symétrique du Vive de 15 × 15 pieds. Les stations de base Rift ne peuvent voir ce que vous faites que sous un angle frontal, donc si vous vous éloignez de son champ de vision étroit, la précision de détection de votre mouvement diminuera rapidement. Oculus dit qu’il a l’intention d’intégrer des empreintes de suivi plus importantes à l’avenir, mais les utilisateurs devront encore faire face à ces limitations pour le moment.

Le Vive, en revanche, ouvre un peu les choses et vous permet de suivre un espace plus grand à l’aide de deux tours de caméra « Lighthouse ». L’empreinte de suivi accrue vous permet de marcher, de zigzaguer et d’esquiver entre n’importe quelle partie de votre espace de jeu sans perdre la détection, et d’interagir avec des objets virtuels dans un environnement véritablement à 360 degrés. Pour les joueurs disposant d’un plus grand espace disponible pour jouer, le Vive est clairement le gagnant.

Les contrôleurs Oculus sont légèrement plus polyvalents

Le Vive et le Rift utilisent tous deux leur propre ensemble exclusif de contrôleurs basés sur le mouvement qui prennent la place de vos mains lorsque vous êtes dans l’environnement virtuel.

Les contrôleurs Oculus Touch disposent de trois boutons tactiles capacitifs et d’un joystick sur chaque main, d’un déclencheur à l’arrière et peuvent être suivis n’importe où dans la portée de la caméra.

Contrairement aux baguettes Steam VR de Vive, les contrôleurs Touch peuvent suivre vos mains avec une représentation spatiale à 360 degrés des mouvements de vos doigts. En termes simples, cela signifie que si votre doigt tourne dans un sens, l’objet que vous tenez tournera avec lui. Cela augmente la précision que vous aurez lors de l’interaction avec les éléments du jeu et contribue à ajouter à l’effet d’immersion global.

Les contrôleurs Steam VR du Vive fonctionnent un peu différemment, en ce sens qu’ils ne suivent que sur une base 1: 1. Si vous balancez votre bras dans un sens, les tours du phare le verront, mais l’utilisation de vos mains ou de vos doigts ne s’enregistrera pas aussi précisément qu’ils le feraient sur le Touch.

Les contrôleurs en forme de baguette ont un bouton de déclenchement, un bouton de menu et un pavé numérique basé sur la technologie de pavé tactile du contrôleur de vapeur, ainsi que deux boutons activés par «pression» de chaque côté. Si cela ne ressemble pas à suffisamment d’entrées, rappelez-vous que le trackpad Steam fonctionne à la fois pour le mouvement et comme un pavé de boutons configurable, selon que vous maintenez une commande enfoncée ou appuyez simplement dessus rapidement à la place. Cela signifie que chaque quadrant du pavé tactile peut être défini comme son propre bouton personnalisé, en fonction du jeu et de la manière dont le développeur choisit d’utiliser le contrôleur dans un environnement.

Bien sûr, les deux casques VR fonctionnent également avec une Xbox One standard ou un autre contrôleur PC. Donc, si vous prévoyez uniquement de jouer à des jeux de course ou à des simulations de vol, la différence entre les deux types de contrôleurs peut ne pas vous intéresser beaucoup.

Les deux ont une sélection de jeux décente avec un certain nombre d’exclusivités

Semblables à la Xbox One et à la PlayStation 4, l’Oculus et le Vive partagent bon nombre de leurs titres, tout en conservant quelques exclusivités système conçues pour attirer les acheteurs indécis de leur côté du terrain.

Au moment d’écrire ces lignes, l’Oculus Rift propose environ 110 jeux au total, tandis que le Vive en propose 350, bien plus impressionnants. Mais les chiffres ne disent pas tout : le Vive bénéficie des outils VR assez ouverts de Valve et du marché Steam. , où les développeurs indépendants aux compétences variées peuvent publier leurs jeux sans tambour ni trompette. Bien que la sélection de l’Oculus Rift soit techniquement beaucoup plus petite que celle du Vive, la première n’inclut pas de démos à faible effort et de « mini-jeux » comme TrumpPiñata.

Les nombres purs sont également moins utiles grâce aux différents types de jeux disponibles en VR en général. De nombreux jeux, en particulier ceux qui se concentrent sur l’expérience véhiculaire comme les coureurs ou les simulateurs de vaisseaux spatiaux, sont disponibles à la fois sur les PC de bureau standard et les casques VR. Dangereux d’élite, Tonnerre de guerreet Voitures de projet sont de bons exemples… et par coïncidence, tous les trois sont disponibles à la fois pour le Rift et le Vive.

Facebook et HTC/Valve ont obtenu des exclusivités pour quelques titres sélectionnés. Voici quelques-uns des faits saillants pour les deux plateformes :

Exclusivités Oculus Rift

Exclusivités HTC Vive

Entre les deux, Facebook semble sécuriser de manière agressive des titres plus exclusifs réservés à Oculus, tandis que Valve s’appuie sur des jeux propriétaires comme DOTA 2 et Portal Stories: VR et une sélection de développeurs indépendants beaucoup plus large. Même sur la plate-forme Steam de Valve (où des jeux compatibles Oculus sont également vendus), les jeux VR tiers ne semblent insister sur un casque Vive que lorsqu’ils nécessitent la plus grande échelle de pièce permise par sa configuration de capteur.

L’Oculus est nettement moins cher que le Vive

Après un prix initial décevant de 600 $, l’Oculus Rift peut désormais être acheté avec des contrôleurs tactiles jumeaux pour seulement 400 $. Présenté à l’origine comme une promotion estivale uniquement, ce prix a maintenant été prolongé en tant que baisse permanente.

HTC a répondu à la baisse de prix, mais n’a pas pu l’égaler. Le Vive a été lancé à l’origine à 800 $ avec contrôleurs et trackers, mais a maintenant été définitivement abandonné à 600 $.

Alors que les deux sociétés travaillent à l’amélioration de leur technologie VR respective, rien n’indique que de nouveaux modèles de l’Oculus Rift ou du HTC Vive arriveront avant la fin de 2017. Cependant, LG a présenté un concurrent du Vive qui utilisera le même système Steam pour la livraison de jeux et la gestion VR. Le casque LG a un écran haute résolution que le Vive ou l’Oculus et une conception rabattable beaucoup plus pratique, mais rien n’indique quand il arrivera sur le marché.

Caractéristiques

Pour vous, les tech-heads, voici un tableau affichant les spécifications down & dirty de chaque casque :

Oculus Rift

HTC Vive

Type d’affichage OLED OLED
Résolution 2160 x 1200 (1080 x 1200 par œil) 2160 x 1200 (1080 x 1200 par œil)
Fréquence de rafraîchissement 90Hz 90hz
Champ de vision 110 degrés 110 degrés
Configuration minimale requise NVIDIA GTX 970 / AMD 290 équivalent ou supérieur
Intel i5-4590 équivalent ou supérieur
8 Go + RAM
Sortie vidéo compatible HDMI 1.3
2 ports USB 3.0
Windows 7 SP1 ou plus récent
NVIDIA GeForce GTX 970 / Radeon R9 290 équivalent ou supérieur
Intel Core i5-4590 équivalent ou supérieur
4 Go + de RAM
Sortie vidéo compatible HDMI 1.3
1 port USB 2.0
Manette Manette Oculus Touch/Xbox One Contrôleurs SteamVR/Tout contrôleur compatible PC
Zone de suivi 5 x 11 15 x 15
Prix 399 $ 599 $

Si vous voulez l’expérience VR premium dans toute la salle et que vous avez la pièce supplémentaire pour l’obtenir, le Vive est probablement le meilleur choix, mais si vous essayez d’économiser quelques shekels, le Rift est une très bonne affaire en ce moment. Quoi qu’il en soit, la réalité virtuelle est sur le point de changer la façon dont nous jouons et interagissons les uns avec les autres dans un avenir très proche, et pour ma part, je ne pourrais pas être plus excité de voir où cela nous mènera ensuite.

Crédits image : deniskolt/Bigstock, HTC 1,2, Facebook/Oculus 1, 2, Google, Steam



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *